Exhibition view, Pre-opening of Hangar Y, Meudon, France, 2022. Photo : © TLMALP - Salvador Banyo



Explorer, 2022.
Verre recyclé, filtre dichroique dépoli, acier.
Environ 175 x 90 cm.
En collaboration avec Tanguy Roussel

Recycled glass, roughened dichroic filter, steel.
Approx. 175 x 90 cm.
In collaboration with Tanguy Roussel

Armelle Tulunda interroge les capacités physiques et techniques du miroir dans son œuvre intitulée Explorer. Recouvert d’un film altérant ses capacités réflectives et lui conférant de nouvelles propriétés optiques, son miroir –  qui fait écho à celui utilisé dans les télescopes –  réagit à la moindre variation de lumière, nous offrant ainsi la possibilité de contempler une simili-nébuleuse à notre échelle. L’artiste fait référence à l’imagerie née de l’observation de l’espace et questionne l’influence des modes opératoires et des représentations scientifiques sur le regard collectif porté au cosmos. La nature artisanale du travail qu’elle propose au sein de l’exposition se confronte aux images brutes et techniques renvoyées par l’outil télescopique. Inspirée par l’astronomie et la recherche scientifique, son installation est à la fois une exploration introspective et une invitation à reconsidérer notre planète, à réfléchir sur de nouvelles manières d’observer et d’explorer l’espace dans lequel elle évolue.


Explorer examines the physical and technical qualities of a mirror.  Covered with foil that alters its reflective capacities and gives it new optical properties, her mirror – reminiscent of those used in telescopes – reacts to the slightest variation in light, creating a simulated nebula on a human scale. The artist draws on the imagery produced by the observation of space, examining the influence of scientific operations and representations on the collective view of the cosmos. The artisanal nature of her work is confronted with the raw, technical images sent back by telescopes. Inspired by astronomy and scientific research, her installation is both an introspective exploration and an invitation to reconsider our planet, to reflect on new ways of observing and exploring the space in which it moves.

texts : Grégoire Pastor & Sarah Lolley